Lotus d’Or, le restaurant vietnamien que La Baule mérite

Quand j’apprends qu’un restaurant vietnamien a remplacé une crêperie installée depuis des lustres à quelques mètres de la gare de La Baule eh bien… je ne me presse pas. Ouvert depuis plus de 3 ans déjà, le Lotus d’Or est installé avenue Pierre 1er de Serbie en lieu et place d’une enseigne dont j’ai même oublié le nom tant la devanture ne m’a jamais inspiré.

C’est en retournant les Internets et en croisant les avis ça et là que j’ai récemment décidé de rendre une petite visite aux propriétaires de ce restaurant vietnamien. Avec le moins d’a priori possible. Et c’est avec une certaine surprise que je découvre dans les lieux une décoration élégante alliant calligraphie et boiseries. Je n’ai pas de photo à vous proposer pour le moment mais je promets de régler cela au plus vite.

Continuer la lecture

Rêve d’Asie, le meilleur du Viêt Nam à Saint-Nazaire

Trouver un trésor, c’est toujours agréable. Mais en trouver un là où on s’y attend le moins, c’est encore mieux. Et le mot n’est pas exagéré car c’est une vraie perle que j’ai eu l’occasion de découvrir presque par hasard.

Pourquoi donc Rêve d’Asie relève-t-il de la pêche miraculeuse ?

Désert culinaire

Rêve d’Asie c’est, sur le papier, un restaurant vietnamien situé dans un quartier résidentiel de Saint-Nazaire à quelques pas de la gare. Résidentiel, je pèse mes mots car le soir venu, le boulevard de la Renaissance n’a strictement rien à offrir au voyageur affamé ou à l’autochtone désireux d’égailler la fin de sa journée. Si vous aviez l’intention de prendre un verre après votre dîner, mauvaise pioche.

desert-02

Boulevard de la Re… non rien.

Continuer la lecture

Pho Tai, il a tout d’un grand, Paris 13

Pardon pour ce jeu de mots mais il fallait que je le fasse. Les amateurs de Phô (soupe vietnamienne) connaissent très certainement le pilier du 13ème : Phô 14. Celui-ci possède d’ailleurs plusieurs copies à la qualité variable.

Pourtant, si l’on cherche bien dans les petits recoins de notre Chinatown parisien et que l’on daigne se rapprocher de ces petits restaurants à la devanture dépourvue de tout sens esthétique, il n’est pas rare de décrocher le jackpot. C’est le cas avec Phô Tài situé dans une rue perpendiculaire à la mythique avenue de Choisy (tai signifiant gros ou grand en chinois et chance en vietnamien je crois).

La carte affiche les grands classiques de la cuisine viet : soupe Phô mais aussi crêpes, riz sauté, nems et plus encore. Le prix étant un peu plus élevé que la moyenne (9.50 euros pour une soupe), je m’attends à en avoir pour mon argent.

Je ne suis pas déçue avec le Phô spécial composé de pâtes de riz, boulettes et morceaux de viande à peine cuits et délicatement posés au sommet de notre bouillon relevé d’oignons.

plat national vietnamien restaurant pho tai à paris Continuer la lecture

Moustache, entre Paris et Saïgon à Paris 6

En voilà un nom très amusant pour un restaurant qu’il faut prendre au sérieux. Chez Moustache, on ne plaisante pas avec la qualité et ça se voit.

Niché dans le VIème arrondissement près de Notre-Dame des Champs, Moustache est un bistrot à l’allure typiquement parisienne mais aux influences directement venues du Viêt Nam. Ce suprême de volaille à la sauce saté commandé par mon accompagnatrice ne saurait d’ailleurs mentir. La viande est goûteuse tout comme la sauce. Les légumes sautés au wok, champignons et carottes, qui accompagnent le riz parfumé nous rappellent néanmoins que nous sommes bien au cœur de l’Hexagone.

poulet sauce satay et cacahuètes restaurant moustache saint germain des prés Continuer la lecture

Kim-Ly, un bobun qu’il est bon dans le 14ème

Envie de déjeuner à sa faim sans casser sa tirelire dans le XIVème arrondissement ? Kim-Ly saura sûrement vous convaincre. Le restaurant situé dans le quartier Plaisance/Didot propose une gamme classique de spécialités venues du Vietnam. Mais ce que la chef chinoise sait faire de mieux, ce sont bien les célèbres bo bun.

plat traditionnel vietnamien dans le 14ème arrondissement

Croyez bien que ce bo bun est aussi bon qu’il est photogénique. Celui-ci est généreux en viande et nems, pas gras pour un sous et d’une fraîcheur imparable. Et le prix ? Pourquoi se ruiner avec un sandwich moyen quand on peut être bien rassasié pour seulement 8,50 euros ?

Notez que comme beaucoup d’autres excellentes enseignes asiatiques sur Paris, la boutique ne paie pas de mine autant à l’extérieur qu’à l’intérieur mais son côté cantine le rend d’autant plus authentique.

Restaurant Kim-Ly

86 Rue Didot

75014 Paris

Tél. 01 45 45 08 05

Enregistrer