La Roche Mathieu, saveurs et panorama d’exception à Batz-sur-Mer

S’il y a bien une adresse que j’ai tardé à visiter sur la côte sauvage, c’est La Roche Mathieu à Batz-sur-Mer. Malgré sa présence dans le guide rouge, sa villa début XXème et une vue sur l’océan que l’on dit superbe, je m’y suis refusée pendant des années.

En cause ? Une ancienne croyance selon laquelle les prix seraient élevés par rapport à la prestation. Je le reconnais tout net, je me suis royalement trompée. Voici pourquoi.

panorama restaurant la roche mathieu

Vue depuis notre table, en toute sobriété.

Continuer la lecture

J’ai testé le chef à domicile à Nantes par La Belle Assiette !

C’est un article un peu à part que je vous propose aujourd’hui puisque j’ai eu l’opportunité il y a peu d’être jurée pour La Belle Assiette et de participer au dîner de validation de l’un de ses nouveaux chefs. Vous l’aurez compris, il s’agit donc d’un partenariat que je me fais un plaisir de partager avec vous tant l’expérience était positive et la cuisine de qualité !

Vous ne connaissez pas La Belle Assiette ? C’est normal. Le service est avant tout populaire à Paris où officient beaucoup de chefs. Fort de cette réussite, il entend à présent conquérir les grandes villes de province.

Le principe est simple : le site se fait l’intermédiaire entre les convives en recherche d’une expérience culinaire différente et les chefs disponibles de la ville. La Belle Assiette fonctionne ainsi comme un site de réservation classique sur lequel les chefs sont évalués par les hôtes/invités et peuvent proposer des menus suivant quatre tarifs fixes par personne :

  • 35€ pour l’option conviviale (parfait pour un repas entre amis),
  • 49€ pour une approche plus gastronomique (formule choisie pour ce dîner de validation),
  • 79€ pour un « menu d’exception »,
  • Au delà de 100€ pour les plus foufifous.

Le chef prépare ensuite le menu directement chez l’hôte, assure le service et s’occupe même de la vaisselle avant de s’éclipser une fois le dessert terminé.

filet mignon de porc à la sauge et topinambours par xavier guillet

Encore du mal à réaliser qu’il s’agit de ma cuisine :’D

Continuer la lecture

L’Instinct Gourmand, un gastro détendu au cœur de Nantes

Je reste sur les sentiers battus aujourd’hui avec un restaurant de cuisine traditionnelle et de grande qualité à Nantes : l’Instinct Gourmand.

Situé rue Saint-Léonard dans le prolongement de la très commerçante (et bobo) rue des Carmes, l’Instinct Gourmand propose une carte de produits locaux chahutée par quelques inspirations venues d’ailleurs.

L’intérieur y est sobre et élégant et le personnel attentif et de bon conseil. En bref, l’endroit idéal pour un déjeuner d’affaire, un dîner en amoureux ou un anniversaire familial.

Pas snob pour autant, le restaurant propose plusieurs formules ultra-abordables le midi allant de 11,90€ pour le plat seul à 16,90€ pour les trois étapes.

Mais c’est en soirée que mon accompagnateur et moi nous sommes rendus à l’Instinct Gourmand ce jour-là. Les prix y sont donc plus élevés mais la carte plus chiadée. Comptez donc 19€ pour un plat, 27€ pour deux étapes et 32€ pour la formule entrée/plat/dessert. Notez que pour cette dernière (je ne sais pas pour les autres), un amuse-bouche et une glace façon trou normand sont inclus dans le menu. Digne héritier d’une certaine tradition ? A n’en pas douter.

Nous entamons donc ce repas avec l’amuse-bouche sus-cité à savoir une royale de foie gras et son grué de cacao, à la fois tendre et puissant au palais.
amuse bouche restaurant l'instinct gourmand à nantes

Continuer la lecture

Wistub Brenner, un tradi au top à Colmar

Début décembre, j’ai eu la chance de pouvoir passer 3 jours en Alsace pour profiter de la beauté des marchés de Noël de Strasbourg et de Colmar. Si vous ne connaissez pas, je vous recommande chaudement le voyage, surtout si vous êtes amateur/trice de décorations faites main, de bretzels artisanaux et de vin chaud. Mon album photo disponible sur Flickr vous donnera d’ailleurs un premier aperçu de l’ambiance.

Au même titre qu’il serait criminel de passer à côté d’une excellente crêperie en Bretagne, la Wistub (ou Winstub) traditionnelle est un passage obligé. Elle est à l’Alsace ce que le Bouchon est à Lyon : un lieu idéal pour tester les plats typiques de la région.

architecture typique alsacienne à colmar Continuer la lecture

Robin’s : le brunch que votre dimanche mérite à Nantes

Ah le brunch ! A la fois si prometteur et si souvent décevant. Encore confidentiel il y a 15 ans, il se place à présent au top des activités du dimanche midi en France. Tant et si bien que les restaurants y vont chacun de leur formule pour tenter d’appâter le lève-tard. Si certains jouent le jeu, d’autres ont bien compris que le brunch était l’occasion idéale pour marger sur les restes du frigo, voire sur des produits tout simplement médiocres. Ce sera 20€ s’il vous plaît.

Et les classements locaux des « meilleurs brunchs » n’arrangent rien à l’affaire puisque certaines enseignes indélicates s’y trouvent nommées (je ne citerai pas de noms).

Heureusement pour les gourmands, il reste des gens bien. Vraiment bien. C’est ainsi que je me suis retrouvée au Robin’s par un froid dimanche de décembre, à défaut de tester celui du Musée des Beaux-Arts pour lequel j’avais un mauvais pressentiment.

bar à dessert à nantes rue de turenne

Crédits photo : Bar Le Robin’s

Continuer la lecture