Frouezh, le cidre bio made in Naoned

Vous pensiez que le cidre était une affaire de breton ou de normand ? Que nenni ! Les ligériens ont aussi leur mot à dire et se lancent dans l’aventure du cidre avec la ferme (oups) intention de conquérir les terrasses nantaises.

Les chefs de file de ce « dépoussiérage » ont pris leurs quartiers en 2015 au sein de l’entreprise les Coteaux Nantais, spécialisée en biodynamie, que vous connaissez peut-être déjà pour ses jus, purées de fruits et compotes ou bien confitures et gelées.

cidre bio de nantes

Frouezh, c’est le nom de cette gamme de cidre et jus pétillant imaginée à la Cité des Ducs que l’on m’a proposé de tester. Cela signifie fruits en breton. Rien de surprenant donc à ce que chaque breuvage soit réalisé à partir de pommes à cidre bio bretonnes.

Vous l’aurez sans doute remarqué, le format est un peu inhabituel. Mais quoi de plus pratique que la bouteille de 33cl pour partir à la conquête de la ville ? Le packaging assume d’ailleurs des origines résolument nantaises et un positionnement urbain.

Et dans la bouteille ?

La gamme se décline en quatre propositions :

  • L’authentique : un cidre brut,
  • Le réservé : un cidre doux,
  • L’innocent : un pétillant de pommes (sans sucres ajoutés),
  • L’irrésistible : un cidre brut marié à un jus de framboises bio.

Ayant une préférence pour le cidre brut fermier (comprenez qui sent et goûte la ferme), je débute la dégustation avec l’authentique qui sera finalement la proposition qui m’aura le moins convaincue. Pourquoi donc me direz-vous ? Tout simplement car il a les petits « défauts de ses ambitions ». Qui dit consommation urbaine dit plaire au plus grand nombre. Et c’est probablement pour cela que le brut de Frouezh a choisi de jouer la carte de la sécurité avec un cidre résolument rafraîchissant mais qui a perdu son caractère.

A l’inverse, le réservé me surprend agréablement par ses fines bulles et le goût très agréable du fruit en bouche.

cidre doux nantais

Je poursuis (un peu plus tard, rassurez-vous) avec l’Irrésistible. J’ai toujours des a priori en ce qui concerne les produits aromatisés, qu’il s’agisse du thé ou bien de la bière. A nouveau, cette proposition a le défaut de son avantage. Le jus de framboises s’avère vraiment très bon et ne laisse pas de place au doute quant à la qualité des produits utilisés. Mais ce goût puissant s’installe au détriment du cidre brut que l’on ne perçoit plus qu’en filigrane. Peut-être que l’on ne peut pas tout avoir ! Je garantis par contre un carton en terrasse pour cet Irrésistible.

cidre à la framboise

Je termine enfin avec mon chouchou : le jus de pommes pétillant. Parce qu’il n’aspire pas à offrir plus que ce qu’il a, ce jus se révèle délicieux. Les bulles sont ici aussi très délicates et le fruit parfaitement restitué. Une boisson vraiment très agréable et réussie.

jus de pomme bio nantais

Si je ne suis pas d’accord à 100% avec la ligne de Frouezh, je salue vivement leur choix de travailler sur un produit pensé et fabriqué localement ainsi que sur leur arbitrage en faveur d’une réduction des déchets. Et que l’on s’entende bien, je souhaite une longue vie à Frouezh et serai là pour mettre les stocks de jus pétillant à rude épreuve. 😉

Vous voulez déguster du cidre 100% naoned ? Les points de vente sont à retrouver sur le site des Coteaux Nantais !

Retrouver Frouezh sur Facebook.

gamme de cidre bio de nantes

Laisser un commentaire