Les escales Muscadet : quand le vignoble croise le Manoir de la Régate

Et si l’on redonnait un peu ses lettres de noblesse au Muscadet ? C’est tout l’objet de trois rendez-vous organisés en Loire-Atlantique en juillet, dont un auquel j’ai eu le plaisir d’être conviée.

Le concept des escales Muscadet est simple : proposer aux curieu.x.ses de découvrir de belles références du vignoble ligérien dans le cadre d’un repas gastronomique orchestré par un chef local dans un décor d’exception. Le tout pour seulement 20 euros !

Les deux premières dates ont ainsi mis à l’honneur l’océan à la Pointe Sainte-Gildas et les vignes au bord de la Loire. Le troisième, dont on va parler ici, s’est tenu sur les bords de l’Erdre à Carquefou (nord de Nantes) au Club de Voile SNO.

bords de l'erdre à nantes

Vraiment au bord

A peine arrivées sur place, ma partenaire du jour et moi-même sommes dirigées vers le Club House, temps froid oblige. Un premier verre nous est rapidement proposé en guise d’apéritif, un Gros-Plant, qui restera de loin le vin le moins intéressant de la soirée (et à mon avis, tout à fait dispensable). Nous découvrons les lieux avec beaucoup d’enthousiasme et trépignons déjà d’impatience à la perspective d’un très beau coucher de soleil sur la rivière.

club de voile de nantes

Le programme de la soirée nous apprend que le menu en quatre étapes a été élaboré par le Chef Mathieu Pérou du réputé Manoir de la Régate. Une excellente occasion donc d’avoir un aperçu de cette adresse que je n’ai pas encore testée.

Nous commençons en douceur avec un maki breton consistant en un tartare de saumon et d’avocat lié avec une mayonnaise au wasabi, le tout roulé dans une galette de blé noir. Une revisite inspirée et gourmande d’un classique de la gastronomie japonaise et choisie pour mettre en valeur un très agréable Muscadet Côtes de Grandlieu conservé 9 ans sur lie afin que le dépôt puisse nourrir le vin. Merci au Domaine Haut-Bourg situé à Bouaye pour cette découverte.

maki breton

Avant de parler de l’entrée, je me dois tout de même de mentionner un point qui nous a interpellées ainsi que plusieurs personnes présentes à notre table à savoir l’absence de vaisselle traditionnelle au profit d’une vaisselle jetable, à priori retenue pour des questions de commodité. Un choix très regrettable tant sur le plan gustatif que sur le plan écologique et d’autant plus dommage que la soirée a globalement été très réussie ! Je l’ai précisé en fin de soirée car c’est, à mes yeux, un axe d’amélioration essentiel du concept.

Nous poursuivons avec une truite de mer, confiture de kombu (une algue d’origine japonaise), crémeux de chèvre au poivre de Tasmanie, pomme verte et pamplemousse. Malgré la présence de mon meilleur ennemi le pamplemousse, le Manoir de la Régate ne déçoit pas avec une entrée fraîche mariant l’iode du kombu et des œufs de poisson à l’acidité de la pomme et à la douceur du crémeux. Une entrée sélectionnée pour accompagner un efficace Coteaux d’Ancenis Gamay Rosé 2017 que l’on doit au Domaine Merceron-Martin à La Varenne.

entre manoir de la regate a nantes

Nous regagnons rapidement terre avec une poitrine de cochon 36H aux algues, riz vénéré bio de Camargue (une variété de riz noir de grande qualité) et son bouillon shiitake. Mathieu Pérou fait à nouveau l’unanimité avec une viande qui fond dans la bouche, de puissantes notes iodées qui nous rappellent que nous ne sommes qu’à 60km de l’océan et des accents nippons très bien sentis. Un Muscadet Sèvre et Maine Mouzillon-Tillières de 2007 du Domaine Luneau Michel et Fils nous transporte à nouveau.

filet mignon au manoir de la régate

Nous terminons ce voyage dans le vignoble nantais avec un excellent Coteaux d’Ancenis Malvoisie 2017 du Domaine Les Pierres Meslières à Saint Géréon. Il accompagne un dessert qui sera peut-être la plus belle pièce de ce repas : un citron abritant un cœur au yaourt, granité gin Monkey 47 et meringue au citron noir d’Iran. Le citron doux acide révèle en effet un cœur doux et crémeux que le granité vient chahuter avec espièglerie. Un final à l’esthétique et au goût inespérés compte-tenu du ticket d’entrée pour cette soirée ! Un grand bravo au Chef.

dessert citron au manoir de la régate à nantes

Si l’on omet le choix discutable de la vaisselle jetable abordé plus haut, les escales Muscadet sont l’occasion parfaite pour les nantais mais également les visiteurs de découvrir ou redécouvrir ce que notre terroir a à offrir dans un lieu de charme et à un tarif vraiment démocratique. Il pourrait d’ailleurs être intéressant de se pencher sur une proposition hivernale qui mettrait pourquoi pas en valeur nos monuments. Un concept efficace qui fera, j’en suis certaine, rayonner un peu plus vignerons et chefs du département dans la région et peut-être au-delà.

Le site des escales Muscadet 2018

vin de nantes

Laisser un commentaire