Auberge Le Nézil, un havre de paix au cœur de la Brière

Nous sommes mi-août, les températures sont un peu redescendues. L’occasion idéale pour profiter d’un repas en terrasse sans suer sang et eau car vous comprenez…

meme en gif

C’est pour la seconde fois que je foule le seuil de l’Auberge Le Nézil, très belle bâtisse au toit de chaume logée en plein cœur du parc régional de la Brière.

maison en toit de chaume en briere

Comme beaucoup de ses confrères sur la côte, Le Nézil propose une cuisine française traditionnelle aux accents gastronomiques mettant en valeur des produits de saison issus du commerce local.

Ces choix se retrouvent directement dans sa Carte du Moment, menu le plus attractif en deux ou trois services. Comme à mon habitude, je pars sur une formule complète entrée-plat-dessert à 33€. Si la qualité est au rendez-vous, nous sommes dans la bonne gamme de prix.

Mais avant toute chose, prenons le temps de déguster ces charmantes verrines crémeux de courgette et pignons de pin.

amuse gueule auberge le nezil

Renouvelée tous les mois, la carte du moment propose pour chaque étape quatre options très différentes lui assurant de satisfaire un large public. J’aurais ainsi pu me laisser tenter en entrée par le pressé de cochon au miel, mayonnaise de pois chiche, salsa haricots rouges et avocat ou encore par le gaspacho de melon, tartare de moules et poivrons rouges, chantilly basilic. Je leur ai cependant préféré l’alléchante salade de thon mi-cuit, méli-mélo végétal, crémeux petit pois et poudre de cacahuète.

 Salade de thon mi-cuit, méli-mélo végétal, crémeux petit pois, poudre de cacahuète.

Voici une entrée à la légèreté estivale qui ne cache cependant pas un brin de gourmandise. On y retrouve les composantes classiques d’une assiette efficace : le croquant des légumes (petits pois, haricots verts et ficoïde glaciale à l’acidité étonnante), le croustillant de la poudre de cacahuètes et le moelleux du thon qui fond dans la bouche.

Je mets de côté le dos de merlu et son crémeux de céleri rave au citron ainsi que le suprême de volaille, quinoa et girolles et opte pour les plus improbables encornets. Braisés en persillade, ceux-ci sont accompagnés d’une confiture d’olives noires et d’un « blésotto » rouge. Ayant placé de grands espoirs dans la qualité de la cuisson, je suis très vite rassurée. Les encornets sont tendres et braisés avec justesse. Je découvre également le blésotto moelleux et ses petits légumes avec plaisir. La confiture et la persillade ajoutent, quant à elles, leur grain de sel à un plat qui sent si bon le soleil.

encornets braisés en persillade, confiture d'olives noires, blésotto rouge

Et c’est un Voyage à Marrakech qui ponctue un repas désireux de nous emmener doucement mais sûrement sur le chemin des vacances. Ce dessert mélange en toute simplicité les goûts et textures : oranges, crémeux de citron, corne de gazelle à la fleur d’oranger (un peu trop dense à mon goût cependant) et sablé amande. Pas de doute, nous sommes bien en plein mois d’août.

dessert au restaurant le nezil en briere

Pour celles et ceux qui souhaitent allier découverte de la Brière et (petites) aventures gustatives le temps d’un repas, Le Nézil est tout trouvé. En intérieur comme en extérieur, le restaurant jouit d’un cadre privilégié qui le rend accessible en toute saison. J’émettrai juste une remarque quant au service qui, ce jour-là, s’est avéré quelque peu brouillon. Un passage en revue des bases ne serait probablement pas de trop.

Mais je ne pourrai pas clore cet article sans vous recommander l’étoilée Mare aux Oiseaux du chef Eric Guérin. Un détour qui représente un budget mais quel beau voyage !

Restaurant Le Nézil
Lieu dit Le Nézyl
44410 Saint-Lyphard
Tél: 02 40 91 41 41

Laisser un commentaire