Asiya, un air de Japon souffle à Saint-Nazaire

Si je vous disais que Saint-Nazaire abrite un restaurant japonais réellement digne d’intérêt et plein de bonne volonté ? Vous ne me croyez pas ?

Et pourtant, c’est à quelques centaines de mètres du Ruban Bleu que s’est installé Asiya. En cuisine, une cheffe japonaise. En salle, un serveur français aux petits soins pour ses clients.

restaurant japonais à saint nazaire

Reconnu pour ses plateaux de sushis servis du jeudi au samedi, c’est la carte du moment (renouvelée tous les 15 jours) que nous testons ce jour-là, mardi midi oblige.

Mais qu’importe car nous avons le choix entre quatre plats saisonniers qui ont tout pour faire saliver :

  • Aburi Zuke-Don : filets de poissons crus snackés et marinés, avocat, concombre, omelette japonaise, shiso, ciboulette, sésame, le tout sur lit de riz (15€),
  • Tempura de crevette, d’aubergine, courgette, chou-fleur, champignon eryngii, poivron (13€),
  • Tori Païtan Ramen : nouilles, blanc de poulet, légumes sautés, œuf dans un bouillon de volaille (13€),
  • Poulet teriyaki (12€).

Pas question de faire de la cuisine japonaise un plaisir élitiste ! Au contraire, Asiya propose un menu midi au tarif ultra accessible de 14,50€ composé d’un des plats sus-nommés et d’une soupe miso ou d’une salade.

Pour ce premier essai, ce sera un tempura assorti d’une traditionnelle mais réconfortante soupe pour moi.

soupe japonaise restaurant asiya à saint nazaire

Mon accompagnatrice du jour avait, quant à elle, opté pour la salade. Je reconnais une certaine pointe de jalousie en constatant qu’il s’agissait plus précisément d’une salade de pomme de terre/mayonnaise (ou poteto salada en japonais). Gros instant nostalgie…

Je me rattrape néanmoins avec un petit verre d’alcool de prune ou umeshu (4,50€). Les amateurs de sake pourront également choisir entre deux références d’alcool de riz à la carte.

Sans plus attendre, voici donc nos fameuses fritures réalisées minute :

tempura au restaurant asiya a saint nazaire

Si je ne retrouve bien évidemment pas la panure légère et hyper croustillante dégustée au Japon, l’ensemble n’en demeure pas moins tout à fait correct et surtout peu gras !

Les légumes frais conservent toutes leurs saveurs (même si je les aurais préférés de saison…) et la crevette charnue se savoure avec gourmandise.

Le second point jalousie de ce repas va directement à l’Aburi Zuke-Don de mon accompagnatrice. Je vous laisse juger :

thon, saumon, dorade royale, germe de poireau et oeufs de poisson volant

De haut en bas, nous retrouvons ainsi des œufs de poisson volant et des germes de poireau, des filets de crevette, de dorade royale, de thon et de saumon posés sur une omelette, elle-même cachant un lit de riz.

L’envie est TO-TALE ! 🙁

Heureusement, j’oublie vite ma (presque) erreur de casting en optant pour le dessert du moment : un mochi aux fleurs de cerisier accompagné d’une soupe de fraises (5€).

dessert japonais au restaurant asiya à nantes

Et je tiens à saluer l’effort de la cheffe car il me semble fort que ce mochi est réalisé maison, chose bien peu courante.

Très abordable lui aussi, ce dessert apporte une note sucrée, tout en douceur et sans extravagance qui convient à ce repas.

Vous n’êtes pas très boulette de riz en fin de repas ? Le tiramisu au thé vert ou le cheesecake au yuzu devraient amplement vous satisfaire.

Pouvant attester de la volonté des propriétaires d’Asiya de rendre des classiques de la cuisine japonaise accessibles à tous sans pour autant rogner sur la qualité, je n’ai qu’une hâte : revenir pour tester les formules maki et nigirizushi !

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez déjà eu l’occasion d’y planter (bouh !) vos baguettes. 😉

Itadakimasu

Restaurant japonais ASIYA
21 Rue du 28 Février 1943
44600 Saint-Nazaire
Horaires : ouvert du mardi au samedi de 12h à 15h et du jeudi au samedi de 18h à 21h
Téléphone : 09 81 60 65 71

Laisser un commentaire