Les Pieds dans le Sable, un coin de plage à Nantes

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une adresse que l’on m’a proposée de tester mais que j’aurais très honnêtement pu découvrir moi-même tant elle a de qualités.

Comme chez toute bonne citadine, le besoin de fuir l’agitation se fait parfois sentir. C’est pourquoi j’aime me rendre au Bouchon par exemple tant le patio empli de sérénité est providentiel à quelques mètres des galeries Lafayette.

Du calme et de la détente, c’est justement ce que promet Les Pieds dans le Sable, situé non loin de Canclaux. Et je peux d’ores et déjà répondre à la question qui trotte dans votre tête : oui, on peut littéralement déjeuner les pieds dans le sable ou sous les toiles de la très jolie pergola. <333333

terrasse restaurant les pieds dans le sable

Tout va bien, vous êtes à Nantes

Continuer la lecture

Frouezh, le cidre bio made in Naoned

Vous pensiez que le cidre était une affaire de breton ou de normand ? Que nenni ! Les ligériens ont aussi leur mot à dire et se lancent dans l’aventure du cidre avec la ferme (oups) intention de conquérir les terrasses nantaises.

Les chefs de file de ce « dépoussiérage » ont pris leurs quartiers en 2015 au sein de l’entreprise les Coteaux Nantais, spécialisée en biodynamie, que vous connaissez peut-être déjà pour ses jus, purées de fruits et compotes ou bien confitures et gelées.

cidre bio de nantes

Continuer la lecture

SECRET, une adresse à ébruiter à volonté à Pornichet

C’est au sein de l’hôtel de charme pornichétin La villa Flornoy que se loge une adresse qui n’a de secret que le nom désormais. Alors à la recherche d’un spot de qualité pour fêter comme il se doit les mamans et après m’être détournée du Ruban Bleu baulois pour une sombre histoire d’animaux non acceptés, mon choix s’est porté sur un candidat de longue date : le SECRET, à Pornichet donc.

Le concept du SECRET est simple : proposer tous les soirs un menu unique entrée-plat-dessert imposé pour 29€ (attention, un peu plus cher le vendredi et le samedi). Le gage de recettes de saison réalisées à partir de produits frais et locaux. Que les moins téméraires se rassurent, le chef donne la possibilité de choisir entre deux options à chaque étape ! 😉

Mais SECRET, ce n’est pas qu’une formule bien gardée. C’est aussi un univers intimiste qui célèbre la détente. Le décor boisé et épuré mais néanmoins rempli de charme invite au calme et à la sérénité. Comprenez : je veux le même architecte d’intérieur.

restaurant traditionnel à pornichet

Continuer la lecture

Crêperie Just Bigoud’, un bon plan pour le déjeuner à Nantes

Je l’avoue, le titre est un peu racoleur car Just Bigoud’ n’est probablement pas qu’un bon plan pour le déjeuner mais bien à n’importe quelle heure de la journée.

C’est par un beau midi de juin que j’ai découvert la crêperie Just Bigoud’, située sur l’Île de Nantes. Alors que deux amies très attachées à la Bretagne me rendaient visite depuis le bout du monde (Hong-Kong et Dakar, je n’exagère pas), je me devais de dénicher une adresse qui tienne la route. Après un rapide benchmark des enseignes ouvertes le lundi et acceptant les quadrupèdes (une autre histoire), je finis par poser une réservation chez Just Bigoud’.

logo creperie nantaise

Nous sommes rapidement placées et constatons que la crêperie tourne déjà à un excellent régime en ce début de semaine. La carte nous parvient très vite avec son large choix de galettes mais pas que. Ainsi, si vous n’aimez pas ces exquises spécialités bretonnes (!!!), vous pourrez toujours vous tourner vers les salades, les cocottes ou les burgers.

Continuer la lecture

Takao Takano, deux étoiles venues du Japon à Lyon (3/3)

Après avoir testé une référence des bouchons lyonnais ainsi qu’une adorable coffeehouse, il était temps de découvrir ce que Lyon a vraiment dans l’assiette si on la titille un peu. Hors de question d’y laisser un mois de salaire pour autant. J’ai donc choisi d’opter pour le traditionnel menu du midi en semaine au sein d’un restaurant étoilé.

Doublement étoilé en réalité car c’est sur Takao Takano que mon choix s’est arrêté. Le chef japonais, qui a donné son nom au restaurant, y officie après une formation dans l’Hexagone. Au programme : une cuisine française à la rigueur et l’exigence nippones. Comprenez que chaque plat est à l’image des lieux : épuré et respectueux des matières. Et parce que la gastronomie n’est plus uniquement réservée à une certaine élite, Takao Takano propose son menu déjeuner imposé pour 35 honorables euros. Les plus fortunés pourront toutefois se tourner vers les grands frères à 65 et 100 euros.

Et comme dans tout restaurant récompensé par le guide rouge qui se respecte, nous débutons avec un amuse-bouche : le hareng fumé et son consommé de bœuf accompagné de champignons shiitake fumés.

amuse bouche takao takano Continuer la lecture