Le Petit Boucot, un tradi coup de cœur à Nantes

Il était depuis longtemps sur ma liste des restaurants à découvrir sur Nantes.

J’ai enfin pu tester le Petit Boucot et sa cuisine un peu comme à la maison… mais en beaucoup mieux.

Situé dans la piétonne rue Lekain, à deux pas du cinéma Katorza, le Petit Boucot séduit dès le premier coup d’œil par sa terrasse à l’abri du bruit et des pots d’échappement.

A l’intérieur, une décoration détendue, ni trop bistro, ni trop indus’ mais juste ce qu’il faut d’intimiste.

intérieur du restaurant le petit boucot a nantes
Crédits photo : Le Petit Boucot

Afin de pouvoir tester les talents du chef tout en préservant mon porte-monnaie, j’opte pour un passage au déjeuner avec deux formules disponibles :

  • Entrée + Plat ou Plat + Dessert : 17,00 €
  • Entrée + Plat + Dessert : 20,00 €

Notez que le restaurant ne propose pas de formule le soir, uniquement des propositions à la carte avec des entrées démarrant à 8€ et des plats à 19€. Pour les plus grandes occasions. 🙂

Continuer la lecture

Asiya, un air de Japon souffle à Saint-Nazaire

Si je vous disais que Saint-Nazaire abrite un restaurant japonais réellement digne d’intérêt et plein de bonne volonté ? Vous ne me croyez pas ?

Et pourtant, c’est à quelques centaines de mètres du Ruban Bleu que s’est installé Asiya. En cuisine, une cheffe japonaise. En salle, un serveur français aux petits soins pour ses clients.

restaurant japonais à saint nazaire
Continuer la lecture

M.Strogoff, un restaurant russe à la hauteur de Jules Verne à Nantes

Quand j’apprends que Nantes héberge depuis un an environ un restaurant russe et que celui-ci a l’air d’excellente facture, je me précipite sur mon téléphone.

Rendez-vous est ainsi pris pour un dîner au M.Strogoff, sis rue Saint-Léonard dans le quartier Decré.

Nous sommes accueillis par le très souriant et très aimable maître de maison. Pour une raison qui m’échappe encore, le restaurant est très calme ce soir-là. Certes nous étions en semaine et il pleuvait, mais que faites-vous les nantais ?

restaurant russe michel strogoff nantes
Attention, intérieur absolument charmant

Celui-ci nous accompagne à l’étage de cette bâtisse d’époque où nous découvrons une salle de restaurant décorée avec beaucoup de goût. Le bois y côtoie les vieilles pierres et les murs sont tapissés de photos et de cartes d’époque.

Continuer la lecture

LuluRouget, une nouvelle étoile brille à Nantes

Il aura donc fallu attendre 2019 pour que Nantes se pare d’une seconde étoile au guide rouge. Et c’est l’île de Nantes qui remporte la palme par l’intermédiaire du jeune LuluRouget.

Installé d’abord dans le centre de Nantes puis au pied de la tour Zero Newton, le restaurant ne compte « que » sept années d’activité mais déjà un premier sacre amplement mérité.

C’est à l’âge de 28 ans que Ludovic POUZELGUES donne naissance à LuluRouget. Originaire de Nantes, le chef a tout d’abord fait ses armes aux côtés de Vincent Guého à l’Atlantide 1874 pour rejoindre ensuite la brigade de la triplement étoilée Maison Troisgros à Roanne.

Enfant du pays, Ludovic POUZELGUES propose une cuisine authentique, ciselée et de cœur. Comme un petit nombre de chefs étoilés, il s’attache à rendre accessible la Grande Cuisine au plus grand nombre.

Cette sincérité se retrouve le midi dans son menu entrée/plat/dessert « Les Yeux Ouverts » au tarif presque donné de 26€. Du haut de ses 37 ans, Ludovic POUZELGUES garde la tête froide et s’affiche déjà comme un très grand monsieur.

restaurant etoile a nantes

Un lieu moderne en bords de Loire et une cave éminemment design

Continuer la lecture

Maison Grimaud, vainqueur de la guerre du chou nantaise ?

Si vous êtes nantais.e, vous n’êtes pas sans ignorer la terrible bataille du chou sucré que se livrent le salon de thé Maison Grimaud et la boulangerie Emma.

Pour être presque une habituée de la seconde, je dois dire que le niveau est plutôt élevé. Il était donc temps de voir ce que le salon, logé à quelques pas de la place Royale, a dans le ventre (à choux ?).

choux a la creme à nantes

Ce passage hivernal chez Maison Grimaud me donne l’occasion de découvrir la carte des douceurs saisonnières de l’enseigne.

Car oui, Maison Grimaud propose des créations suivant les saisons. Nous avons ainsi le choix entre 18 très jolis choux à 1,90€ l’unité, parmi lesquels le spéculoos, le marron glacé, le pain d’épices ou le rocher noir.

Parce que la Maison a pensé à tout, j’opte pour la formule goûter à 5,90€ composée de deux choux à la crème ou d’une pâtisserie et d’une boisson chaude (thé, café) ou froide (thé glacé, sirop…).

Un prix très démocratique compte-tenu de la situation et de la qualité des prestations.

Continuer la lecture