Le Galopin à Rennes, la force de l’expérience

Autant le dire tout de suite, si vous étiez en quête d’originalité pour un repas sur Rennes, this is not the article you are looking for. Après plusieurs années passées à me demander pourquoi je n’avais pas encore foulé le sol de l’une des plus célèbres enseignes de la capitale bretonne, il était temps de voir ce que le fameux Galopin a dans le ventre.

Adresse privilégiée des « stars » de passage autant que cantine++ des rennais, le Galopin fait la pluie et le beau temps dans les assiettes de Condate depuis 1965. Si le restaurant arbore les formes et couleurs d’une brasserie parisienne, la cuisine servie n’en demeure pas moins d’un certain standing.

La carte fait, quant à elle, la part belle aux crustacés et poissons (bar sauvage, cabillaud et plateau d’huîtres répondent présents) mais le chef n’a cependant pas oublié d’y faire figurer des classiques carnivores comme les escargots ou le magret ainsi que des éléments plus « tendances » comme la pata negra.

Si le ticket d’entrée pour les entrées, justement, est de 14 euros et que peu de plats sont proposés à moins de 20 euros, le menu en trois services à 29 euros mettra probablement tout le monde d’accord. Le Galopin nous propose ainsi de démarrer notre repas avec 8 huîtres creuses de Cancale ou un tartare de saumon cuit au sel en mille feuilles de Nori aux graines de sésame. Pas si tradi.

Ce seront de délicates pastillas de chair de crabe accompagnées de jambon Serrano et d’un mesclun à l’huile de cacahuètes pour cette fois.

pastillas de chair de crabe, jambon serrano et mesclun à l'huile de cacahuètes

Continuer la lecture

Feitoria, un sommet de la cuisine portugaise à Lisbonne 3/3

Troisième et dernier volet de mon escale portugaise et croyez bien que j’ai gardé le meilleur pour la fin. Si j’avais déjà pu m’essayer à la cuisine contemporaine chez Largo, il était temps de découvrir à quoi ressemble la gastronomie de Lusitanie.

J’étais bien décidée à trouver la réponse chez Feitoria, restaurant étoilé situé à quelques encablures de la Tour de Belem au sein de l’éponyme quartier.

Logé au rez-de-chaussée de l’hotel 5 étoiles Altis Belem, le restaurant dispose d’une salle lounge au design épuré avec vue sur mer.

restaurant étoilé michelin au portugal Continuer la lecture

Les Jardins de l’Opéra, LA table à ne pas manquer à Toulouse

C’est dans le cadre d’une compétition nationale se tenant dans la ville rose que j’ai eu la chance de me rendre au très élégant Les Jardins de l’Opéra. Idéalement situé au sein du Grand Hôtel de l’Opéra place du Capitole, le restaurant fait se côtoyer talent et humilité au quotidien.

restaurant les jardins de l'opéra toulouse

La superbe verrière des Jardins de l’Opéra

C’est ainsi que le Chef propose chaque midi et soir du mardi au vendredi ainsi que le samedi midi (oui oui !) un menu Opéra entrée-plat-dessert pour la somme de 31 euros. Si l’entrée et le dessert sont imposés, le choix est laissé entre le poisson ou la viande pour le plat de résistance (bravo Chef !).

Ce type de formule, conçue pour rendre la gastronomie locale accessible à un vaste panel de budgets, permet d’appréhender le savoir-faire et les influences du chef. Il faudra généralement compter le double voire le triple pour révéler tout son art.

Mon accompagnatrice et moi-même décidons donc de sauter sur cette superbe occasion pour tester ce menu étoilé à prix cassé.

Continuer la lecture

Les Fables de la Fontaine (feat) Tous au Restaurant, Paris 75007

C’est en septembre dernier qu’a eu lieu la grand-messe annuelle des passionnés de gastronomie : l’opération Tous au Restaurant.

Si vous ne la connaissez pas encore, elle permet le temps d’une semaine de découvrir différentes enseignes via le concept « Votre invité est notre invité ». Ce qui peut s’avérer très alléchant surtout si de jolies pointures décident de participer. Tous au Restaurant a ainsi pu fédérer bon nombre d’établissements adaptés à tous les budgets et tous les goûts pour l’occasion.

Pour cette édition 2014, je ne passerai pas à côté de l’opportunité de dîner à l’étoilé Fables de la Fontaine dans le VIIème arrondissement. Situé à quelques encablures de la Tour Eiffel, le restaurant grand comme un mouchoir de poche propose une cuisine tournée vers le large.

Si toutes les enseignes ne jouent pas forcément le jeu et gonflent même parfois leurs prix, on peut dire que nos Fables, elles, respectent le contrat. Avec un menu amuse-bouche, entrée, plat, dessert et mignardises pour 62 euros le soir, le geste est noble, presque philanthropique. Un très bon point.

Attaquons de suite avec un velouté de moules accompagné de sa julienne de légumes à la coriandre et de son mi monté aux anchois. Le velouté et le mi monté sont doux comme des nuages, les légumes croquants et les moules de première fraîcheur. Une entrée excellente qui a, reconnaissons-le, un goût de trop peu.

velouté de moules accompagné de sa julienne de légumes à la coriandre et de son mi monté aux anchois
Continuer la lecture

Restaurant de Sers, un dîner au baby palace, Paris 8

Je ne vous cacherai pas que je n’ai pas pour habitude de dîner dans des hôtels 5 étoiles. J’ai pourtant eu la chance d’être invitée grâce à une amie du site So Food Mag, par le jeune chef du restaurant de l’hôtel de Sers, désireux d’obtenir des retours sur sa cuisine.

A 28 ans, Jordan Delamotte a fait ses armes en Martinique, en Suisse et en Irlande ainsi qu’au restaurant anciennement étoilé La Truffe Noire à Paris. C’est en tant que chef que nous le retrouvons pour un dîner découverte dans le patio du restaurant.

cuisines du palace hotel de sers à paris

Vue sur la cuisine depuis le patio

Continuer la lecture