Santosha, street food thaïlandaise et ambiance chill à Nantes

Quelques jours avant Noël, j’ai eu la chance (vraiment) d’être invitée chez un nouveau représentant de la street food thaï à Nantes : Santosha. Si ce nom ne vous dit rien, sachez tout de même que l’équipe officie depuis plus de 10 ans à Bordeaux (et est une institution d’après le gérant nantais, j’y reviendrai). Elle a également ouvert un restaurant à Toulouse récemment.

C’est rue des Petites Écuries que Santosha Nantes a pris ses quartiers début décembre avec l’ambition de faire découvrir aux ligériens la street food thaïlandaise dans une ambiance surf et « chill ». Les murs lambrissés, la planche de surf et le nom de l’enseigne qui signifie « contentement » n’y sont pas pour rien.

restaurant thai à nantes

L’ambiance « chill » Santosha Nantes

Continuer la lecture

Vanola : l’adresse lao-thaï tout en finesse de Nantes

Avec l’émergence de la street-food, le moins que l’on puisse dire, c’est que la cuisine thaï commence à se faire une place de choix dans le paysage culinaire français. Qu’il s’agisse du Tuk Tuk Thaï à Paris ou de Thaïgan à Nantes, l’offre est de plus en plus large et accessible pour notre plus grand plaisir.

La gastronomie thaï plus traditionnelle n’est cependant pas en reste avec des adresses qui ont fait leurs preuves et qui démontrent chaque jour combien les cuisines thaïlandaise et laotienne sont avant tout des cuisines de saveur et de finesse. Parmi elles, le Vanola se place probablement comme LA référence à Nantes.

Avec ses deux univers, l’un classique avec tables standards et chaises et l’autre asiatique avec coussins et tables basses, et son usage immodéré de la coriandre et de la citronnelle, le Vanola est une invitation au voyage. Si l’on ajoute à cela un menu déjeuner à 10 euros et des portions relativement copieuses, rien d’étonnant à ce que l’adresse fasse régulièrement carton plein.

Pour ce premier essai, j’ai choisi de me rendre au Vanola pour le dîner. A peine ai-je le restaurant dans mon angle de vue que le proverbe se rappelle à moi : ne jamais juger un livre à sa couverture. En effet, si de l’extérieur l’enseigne ne se distingue en rien d’un restaurant asiatique « classique », l’intérieur me fait vite revoir ma copie avec, comme je le disais plus haut, une salle d’inspiration asiatique où les hôtes peuvent prendre leur repas sur des coussins disposés à même le sol.

Rassurez-vous, si passer deux heures sur un coussin ne vous emballe guère, la salle occidentale à la décoration également soignée est faite pour vous.

Commençons ce Voyage au bout de la Terre avec une soupe de crevettes à la citronnelle, saveur récurrente dans la cuisine thaï.

entrée thailandaise au vanola à nantes Continuer la lecture

Thaïgan, la streetfood thaï a son temple à Nantes

Au même titre que l’on a toujours besoin d’une cantine japonaise de quartier de qualité (comme ce peut être le cas chez Paku Paku près du marché de Talensac), savoir que l’on peut trouver un pad thaï de bonne facture sans avoir à parcourir des kilomètres a quelque chose de rassurant pour tous les mordus de cuisine asiatique.

Et c’est une petite échoppe avant tout spécialisée dans la vente à emporter qui endosse le rôle (pas forcément facile) de représentant de la cuisine thaï à Nantes et plus précisément rue du Maréchal Joffre.

Thaïgan travaillant essentiellement des produits frais, il n’est pas étonnant de retrouver une carte très resserrée de :

  • 3 entrées entre 5 et 6 euros (salade thaï, soupe crevette/citronnelle ou brochettes de poulet satay),
  • 5 plats de 10 à 13 euros comprenant le pad thaï, le curry vert, rouge ou jaune et le wok de légumes vegan,
  • et… 1 dessert.

Vous l’aurez compris, j’ai opté pour le pad thaï ce soir-là. Notez que je l’ai choisi au poulet (11 euros) mais que le chef le propose aussi avec des crevettes (13 euros) ou des légumes (10 euros).

cuisine thailandaise à nantes

Continuer la lecture

Tuk Tuk, la Thaï Street Food s’installe à Saint-Lazare (Paris)

Avec des dizaines de milliers de travailleurs affamés au quotidien, le quartier de Saint-Lazare se doit de combler tous les appétits mais également tous les budgets. C’est ainsi qu’une petite cantine thaïlandaise fait le plein chaque midi depuis plus de deux ans maintenant : le Tuk Tuk Thaï.

restaurant thailandais saint lazare

Crédits photo : Le Tuk Tuk Thaï

Avec son ambiance tamisée, ses murs en tôle et son véritable tuk tuk, difficile de ne pas sentir un parfum de nuit thaïlandaise en bord de plage. Au menu, plats frais et faits maison pour un tarif très accessible compte tenu de la localisation du restaurant.

Continuer la lecture

Le Sukhothaï, valeur refuge de la cuisine thaï à Paris 13

Situé à quelques encablures de la Place d’Italie, le petit et coquet Sukhothaï accueille des visiteurs en quête d’une cuisine thaïlandaise de qualité à prix abordable et à l’écart de l’Avenue de Choisy et de ses alentours.

Avec une décoration typique et un certain talent pour l’agencement de table à la mode Tetris, le Sukhothaï propose des plats traditionnels de Thaïlande mais également de Chine, le tout à la carte ou via un honnête menu à 16 euros.

Je choisis de m’écarter de ce dernier et de partir sur un poulet aux noix de cajou et légumes (16 euros). Le plat, de belle taille, se présente comme un festival de couleurs. Difficile également de ne pas saliver tant le fumet qui s’en dégage agite les papilles.

poulet aux noix de cajou et aux légumes Continuer la lecture