Au Petit Grain de Sel, la street food chinoise à l’honneur, Paris 14

Vous avez déjà dû le constater, j’aime les bons plans surtout quand ils sortent de l’ordinaire. Notre bon plan du jour ira donc puiser dans les fondements de la cuisine de rue chinoise, j’ai nommé les Baozi.

Bao quoi ?

Les baozi sont de petites brioches cuites à la vapeur et généralement fourrées à la viande et/ou aux légumes que l’on peut se procurer à toute heure de la journée dans les rues de l’Empire du Milieu.

Déjà commercialisé chez de nombreux traiteurs et épiceries asiatiques de l’Hexagone, le baozi a désormais son adresse de référence dans la capitale au Petit Grain de Sel. Situé rue du Maine dans le XIVème arrondissement à quelques pas du métro Mouton-Duvernet, le restaurant s’est spécialisé dans la cuisine de rue chinoise et plus particulièrement dans les baozi de la ville de Tianjin, très réputés dans le pays.

restaurant chinois spécialisé dans les baozi à paris 14 Continuer la lecture

Dominique Saibron, un roi au pays de la galette à Paris 14

Souvent cité dans les fameux tops de « la meilleure galette des rois de Paris » et sollicité par les médias pour y présenter sa recette, Dominique Saibron est une des références du fameux dessert dans la capitale. Cette année, le boulanger-pâtissier propose trois déclinaisons avec la galette traditionnelle aux amandes, une version à la frangipane aux pistaches et enfin une itération plus audacieuse aux agrumes et graines d’anis.

Ayant déjà goûté cette dernière une semaine auparavant qui s’était avérée excellente, je teste cette fois le grand classique non sans hâte.

Après quelques minutes passées au four pour lui faire regagner sa tiédeur, je savoure enfin à notre délice de saison. La maison apporte notoirement un grand soin à sa pâte feuilletée et le résultat est là avec un enrobage aux strates multiples, croustillant et d’une grande finesse. La pâte abrite une frangipane légère et goûteuse dans de raisonnables proportions. Un régal pour les amoureux d’amande.

galette des rois à la frangipane aux amandes

Si la galette de Dominique Saibron est probablement devancée par les Formules 1 de Pierre Hermé ou Christophe Michalak, son rapport qualité/prix n’en demeure pas moins attractif avec une portion individuelle à 3 euros (comme la plupart des boulangeries parisiennes) et une version pour 4 personnes pour à peine 16 euros. Vraiment dommage de s’en priver !

Boutique de Dominique Saibron
77, avenue du Général Leclerc
75014 Paris
Tél : 01 43 35 01 07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Île de la Réunion, le BBB (Brunch Beau et Bon) de Daguerre, Paris 14

Difficile de faire plus explicite que L’Île de la Réunion lorsque l’on passe la porte de cette enseigne située rue Daguerre au croisement de la rue du Maine.

Toujours plein à craquer, le restaurant accueille autant les amoureux de la cuisine insulaire que le groupe d’amis désireux de passer une soirée conviviale entre le bar habilement maquillé en paillote et le superbe mur 100% végétal de la salle principale.

« Presque » habituée des lieux avec deux dîners à mon actif, c’est pour le brunch dont j’avais entendu grand bien que je décide de revenir en ce dimanche midi de novembre.

Le chef avait déjà pu me prouver son savoir-faire et sa maîtrise dans le cadre de repas classiques. Il était à présent temps de voir ce que le brunch réunionnais avait dans les tripes.

Fidèle à une certaine tradition parisienne, celui-ci se présente comme une formule sucrée-salée-sucrée à 20 euros, ce qui simplifie la comparaison avec d’autres brunchs de bonne réputation comme Chez Gladines ou Aux Bonnes Sœurs.

Nous sommes transportés d’entrée de jeu en plein cœur de l’océan Indien avec un assortiment de confitures maison à tartiner généreusement sur nos tranches de pain grillées. Je commence par l’ananas, à peine sucré et d’une extrême fraîcheur et continue avec la mangue tout aussi gourmande. Un vrai régal. Je me risque ensuite à tester la confiture de tomate qui se révèle délicieusement fruitée et contrastée, tellement bonne que je la termine à la petite cuillère.

restaurant réunionnais à paris île de la réunion rue daguerre

Continuer la lecture

O Corcovado, du baume au cœur à Paris 14

Qu’il fut bien long ce mois d’août entre températures automnales et soleil en grève. Pas question cependant de laisser la grisaille terrasser le moral. Parce qu’il nous fallait ce soir là une bonne dose de proximité et de chaleur, direction le O Corcovado dans le XIVème arrondissement.

Il aura fallu que je teste différentes enseignes du quartier pour admettre que, oui, le XIVème arrondissement est éminemment lusophone avec une prédominance pour la nationalité portugaise. Le O Corcovado, situé rue du Château près de Pernety, est néanmoins là pour représenter en toute simplicité le Brésil.

Fort de près de 8 années d’expérience, le restaurant trouve ses fondements dans une cuisine familiale. Le cadre y est à la fois chaleureux et intimiste. Bref, on trouve rapidement sa place au O Corcovado. Ajouter à cela la musique et le sourire du personnel, il n’est pas difficile de s’imaginer revenir si cet hiver s’affiche trop rude.

Plongeons-nous à présent dans la carte avec un nombre relativement resserré de mets (7 entrées et plats, 6 desserts) et un mot d’ordre : « Quand y a plus, y a plus et quand y a pas y a pas ». Fraîcheur quand tu nous tiens.

Nous retrouvons donc le traditionnel Feijoada (plat national que l’on pourrait rapprocher du cassoulet) mais également le Xinxim de Galinha qui allie poulet, lait de coco, cacahuètes, noix de cajou, crevettes mixées et riz. Mais difficile de résister au terrible Porco Grelhado chaudement recommandé par mon accompagnateur : cochon noir ibérique plus connu sous le nom de Pata Negra de Bellota sauté avec des oignons frits et accompagné de haricots et de sa purée du moment (potimarron en l’occurrence).

spécialité brésilienne au restaurant o corcovado à paris 14 Continuer la lecture

La Cantine du Troquet : le sud passionnément à Paris 14

Voici une cantine qui a tout de la très belle enseigne. La Cantine du Troquet de Christian Etchebest apporte la chaleur du Sud-Ouest dans le XIVème arrondissement rue de l’Ouest. Inutile d’essayer de réserver car elle affiche complet la plupart du temps. Pour la carte, il faudra se référer au grand tableau noir qui propose des plats de saison traditionnels impeccables ! Pas de menu ici mais des entrées à partir de 5 euros, des plats à partir de 16 euros et des desserts à partir de 7 euros.

C’est parti pour un voyage au pays du piment et du cochon et chez Etchebest, pas de doute, tout y est vraiment très bon.

Commençons avec une assiette de couteaux à la plancha charnus assaisonnés à l’huile d’olive, aux tomates et olives noires. Un bel avant-goût d’été et une première que je ne regrette pas, le tout pour 9 euros.

couteaux à la plancha restaurant basque paris XIV Continuer la lecture