Le Buerehiesel, une étoile brille au Parc de l’Orangerie

C’est en plein cœur du Parc de l’Orangerie à Strasbourg, au sein d’une vaste ferme à colombages du XVIIème siècle qu’exerce le talentueux Eric Westermann. Passionné par le produit et alsacien curieux, le Chef y propose une cuisine locale de saveurs qui n’oublie pas de s’inspirer de l’extérieur.

Logé dans un lieu d’exception, l’étoilé Buerehiesel constitue un passage obligé, ne serait-ce que pour sa superbe verrière donnant directement sur les grands arbres du parc. Un régal pour les yeux et une invitation à la sérénité.

Intérieur du restaurant Buerehiesel à Strasbourg

Photoshop : level 99

Pourtant, loin de tout élitisme, le Buerehiesel ouvre ses portes à un éventail assez large de clients. Si les menus à 72€ et 104€ ne sont clairement pas pour toutes les bourses, le menu Affaires du midi à 37€ se fait, quant à lui, bien plus accessible. A ce prix, les étapes sont bien évidemment imposées mais, soyons clairs, vous ne risquez pas grand chose.

Sa suggestion de vins au verre plutôt abordable (7€ et 9€ lors de ma venue) en fait d’ailleurs l’option idéale pour les gourmets occasionnels et les voyageurs au porte-feuille serré.

Étant dans le deuxième cas ce jour-là, c’est donc le menu Affaires que nous allons dérouler ci-après. Une excellente introduction à la cuisine d’Eric Westermann qui doit révéler tout son potentiel dans les formules supérieures. C’est le jeu. 🙂

Et en parlant d’amusement, c’est justement un jeu de légumes d’automne au miso blanc que le chef nous propose en entrée. Entrée donc l’excellence des matières premières (radis blanc et noir, betteraves, carottes) et la délicatesse de l’émulsion nous font presque oublier sa sobriété. Et si l’élégance, c’était cela finalement ?

entrée restaurant michelin buerehiesel strasbourg

Loin du vignoble alsacien et des massifs vosgiens, le plat nous ramène presque sur la côte avec une aile de raie à la grenobloise, poireaux étuvés, fleurs de câpres et beurre mousseux (doux) du Haut-Doubs. A nouveau, je pourrais évoquer la simplicité de cette seconde étape mais ce serait occulter la qualité des produits utilisés, la réalisation et le jeu de textures impeccable ainsi que le dressage, si discret qu’il semble vouloir laisser toute sa place à cette somptueuse raie. En mettre plein les yeux non, plein les papilles oui !

plat de résistance restaurant michelin buerehiesel strasbourg

Nous terminons ce délicieux voyage avec un finger citron aux lignes graphiques, un dessert qui met en équilibre l’acidité de l’agrume et l’amertume du chocolat noir mais également le croquant de la coque cacao et l’onctuosité de la glace. Parfait pour rafraichir le palais.

dessert au restaurant étoilé buerehiesel à strasbourg

Il est 15h passés et déjà le temps pour nous de dire au revoir au Buerehiesel. S’il est vrai que le restaurant n’a pas fait de la gastronomie alsacienne sa spécialité, il vaut amplement le détour pour son bon rapport qualité/prix (attention toutefois aux gros estomacs qui ne seraient peut-être pas rassasiés), l’excellence de sa cuisine et de son accueil avec un personnel dynamique, souriant et de très bon conseil. Et puis, cette verrière…

Restaurant Buerehiesel
4 Parc de l’Orangerie
67000 Strasbourg
Tél : 03 88 45 56 65

noel à strasbourg

Un Noël à Strasbourg, c’est à peu près ça

salon de thé christian strasbourg

Le salon de thé Christian aux couleurs de Noël

décorations de noel faites à la main

Boules de Noël peintes à la main sur le marché de Noël

galeries lafayette de starsbourg

Les Galeries Lafayette n’y échappent pas

Laisser un commentaire