Ramen Ya, la première véritable adresse ramen de Nantes

Enfin ! Face au succès monstrueux des ramens ++ parisiens (Ippudo et Naritake en tête), il semblait incompréhensible de ne pas voir s’installer un équivalent à Nantes.

C’est chose faite depuis la mi-juin avec Ramen Ya qui se positionne d’emblée comme une enseigne haut de gamme. Comprenez que les nouilles sont réalisées sur place à partir de farine biologique locale et que le bouillon est un tonkotsu, le fameux bouillon d’os de porc marinés pendant plusieurs heures et qui fait le succès des établissements de la capitale.

logo du restaurant ramen y a à nantesRamen Ya n’oublie pas non plus de proposer 3 options de cuisson différentes allant du fondant au ferme pour un choix de ramens hyper resserré (5 bols disponibles). Et j’enfoncerai un peu plus le clou en vous disant que le chef à l’initiative du restaurant n’est autre qu’Anthony Nguyen d’Izakaya Joyi. Lui-même.

Avant toute chose, je tiens à signaler que l’établissement n’est composé que de peu de tables (une vingtaine environ). Les réservations ne sont donc pas possibles. Si nous avons pu rentrer sans problème à 19h30, une queue importante s’était déjà formée à 20h30 et mon petit doigt me dit que les choses ne vont pas aller en s’arrangeant. 😉

A la carte, donc, 5 ramens différents (de 12 à 14€) : 4 à base de bouillon de porc et 1 à base de bouillon de poulet. La base est globalement la même pour chaque bol (épinard, une tranche de porc et une feuille de nori). Ce qui les distingue les uns des autres est l’assaisonnement et les sauces : sauche shoyu, sauce au sel de Guérande, yuzu ou sauce piquante.

Je passe ma commande auprès du responsable et m’apprête à m’asseoir lorsque celui-ci me demande de régler directement. J’imagine qu’il y a là une question de praticité pour le restaurant mais je trouve ce choix peu commode pour les clients notamment pour la raison qui va suivre.

Je pars sur un classique à la sauce shoyu avec un supplément œuf mollet mariné (2€, un peu cher comparé à son équivalent à 1€ chez Naritake), m’installe au comptoir pour assister au balais des maîtres ramen et me vois offrir un bavoir jetable par l’adorable serveuse, une jolie attention pour qui ne sait pas manger des nouilles sans se tâcher (soit à peu près 99% de la population).

Un bol très appétissant me parvient rapidement. Jugez-en par vous-même :

bol de ramen chez ramen y a nantes

Sur le fond, il n’y a pas grand chose à dire. Le bouillon est savoureux et le côté « umami » bien présent, les nouilles sont fondantes comme demandées et l’œuf coulant à souhait. Deux bémols cependant : nous étions 4 ce soir-là et sommes à l’unanimité ressortis avec un sentiment de faim. Ayant déjà réglé nos plats, je ne sais pas comment il aurait été possible de demander une portion de nouilles supplémentaire (2,50€ pour information). Augmenter les portions de base ne serait donc pas un luxe d’autant plus que ni gyozas ni desserts ne sont proposés (mais Amorino n’est pas loin…). Les puristes auraient également probablement apprécié un œuf davantage mariné.

Malgré ces 2/3 points d’amélioration, Ramen Ya demeure une très bonne adresse pour qui souhaite découvrir le traditionnel plat de nouilles nippon dans son acception presque originelle. Et si le chef me lit : revoyez un chouïa les quantités et c’est le carton plein assuré !

Ramen Ya
26 Rue de la Fosse
44000 Nantes

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire