Paku Paku, la cantine japonaise de Nantes

Lorsque j’apprends qu’une cantine japonaise est ouverte à Nantes depuis quelques mois, je ne résiste pas à l’envie d’y pointer le bout de mon nez dans le secret espoir de retrouver un peu de là-bas… en Loire-Atlantique.

restaurant paku paku à nantes

C’est un restaurant tout en longueur que je découvre avec une alcôve en bout de salle rappelant les traditionnels izakaya. En bonne cantine, Paku Paku propose des pâtes avec les ramen et les udon, des donburi (ingrédients panés sur lit de riz), des onigiri ainsi que des classiques d’Osaka : l’okonomiyaki et le takoyaki.

Pour les plus gourmands, l’enseigne propose également des menus donburi, onigiri, udon et kare (plat au curry) avec au choix une version entrée (salade, tsukemono, soupe miso) et plat à 13,90 euros ou le menu en 3 services incluant le dessert à 16,90 euros. Parce qu’il serait dommage de se priver à ce prix-là, je pars sur la formule donburi du jour au poulet.

chicken donburi chez paku paku

Le donburi me parvient directement avec l’entrée qui se compose donc d’une soupe miso que je qualifierais de « standard » (entendez que je n’ai pas grand chose à redire sur cette soupe 😉 ) et de wakame associé à de l’edamame, un mélange doux/sucré que j’apprécie beaucoup. Le donburi, quant à lui, est de facture correcte et constitue une bonne entrée en matière pour les personnes souhaitant se familiariser à la cuisine japonaise.

edamame chez paku paku à Nantes

Je termine ce repas avec un mochi glacé goût sakura, un financier au thé matcha accompagné d’une crème fouettée classique et d’une crème fouettée chocolat. J’ai un petit coup de cœur pour le mochi et son cœur glacé à la fois sucré et fleuri. Je salue également l’originalité de la crème fouettée chocolat, légère et équilibrée. Et pourtant, les chantilly et crèmes fouettées tendent habituellement à m’écœurer très vite. Petit bémol néanmoins : le financier au goût matcha timide et trop dur car trop cuit. Parce que oui, le gâteau a été cuit minute et rien que pour ça, j’ai quand même envie de pardonner Paku Paku.

dessert japonais chez Paku Paku à Nantes

Si Paku Paku n’est pas le miracle que j’attendais, le restaurant n’en demeure pas moins une très bonne adresse pour les curieux et les amateurs de saveurs japonaises. J’y reviendrai d’ailleurs volontiers pour tester les onigiri et les okomiyaki. Deux petits conseils pour la prochaine fois : sortir le financier du four un peu plus tôt et ne plus cacher la bouteille d’umeshu (que l’on m’a aimablement servi mais qui ne figure pas sur la carte pour le moment). 😉

PAKU PAKU : La cantine japonaise
14 Rue Talensac
44000 Nantes
Tél : 02 40 35 74 91

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire