Ippudo, peut-être le meilleur ramen de Paris

Je dis peut-être car je n’ai pas encore testé Naritake dont on m’a dit le plus grand bien mais tout de même…

Si vous ne le savez pas, Ippudo est une chaîne de ramen très populaire au Japon. Depuis quelques années, le concept s’exporte à l’image de l’excellentissime Din Tai Fung taïwanais. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Ippudo ne vole pas sa réputation. J’ai eu la chance d’y aller une première fois à Kyoto et c’est une véritable claque que j’ai reçue ce jour-là tant les ramens d’Ippudo sont excellents, des nouilles jusqu’au bouillon. Le challenge était donc de taille lors d’une première implantation en France.

logo du restaurant japonais IppudoNon content d’exporter son savoir-faire, Ippudo exporte également son concept. Au menu, un petit choix d’entrées et de desserts mais surtout 5 ramens seulement à personnaliser toutefois avec un supplément de porc braisé chashu, d’œuf, de nori ou de champignons noirs au sésame. Shiromaru, Karaka ou Akamaru, les noms de ces ramens sonnent comme des madeleines de Proust.

Entamons les hostilités avec 6 petits gyozas poulet et légume et leur vinaigre de soja (6 euros). Légèrement croustillants et pleins de saveurs, ces gyozas constituent une mise en bouche tout à fait satisfaisante bien qu’un ton en dessous de ce que l’on trouve au pays.

gyoza poulet, légumes, vinaigre de soja, yuzu-kosho

Grandes occasions obligent, mon accompagnateur et moi-même doublons la mise avec un karamoyashi ou pousses de soja pimentées (3 euros), le genre de met idéal pour se raffraichir le palais dont les japonais ont le secret.

pousses de soja pimentées

Je ne vous fais pas languir davantage. Le ramen Akamaru est mon choix du jour. Fidèle à la tradition de Hakata, ce ramen se base sur un bouillon épais et laiteux réalisé à base d’os de porc (le tonkotsu) et de nouilles fines et peu ondulées faites maison. L’Akamaru se compose également de tranches de porc chashu, de champignons kikurage au sésame, de ciboule, de sauce umami (la fameuse 5ème saveur) et d’huile de koyu (??).

Et pour une expérience au top, je le choisis en Spécial, comprenez avec un œuf, deux tranches de porcs chashu et deux lamelles de nori supplémentaires (17 euros). Slurp.

soupe de tonkotsu, porc chashu, nouilles, champignons kikurage au sésame, ciboule, sauce umami et huile de koyu

Dans la mesure où je savais d’entrée de jeu que ce ramen ne serait pas au niveau de son homologue japonais, la déception ne pouvait en être que moins grande. Et j’avoue avoir été vraiment ravie de retrouver des saveurs que je n’avais pu expérimenter qu’au Japon dont ce fameux Umami qu’il est si difficile de qualifier. Bien sûr, il manque certains condiments, bien sûr il manque le thé mais tout de même. Le porc braisé et l’œuf mariné sont juste merveilleux autant que le bouillon, unique. Si vous pensez ne jamais avoir goûté au véritable ramen, Ippudo est donc un candidat de tout premier choix.

L’équipe d’Ippudo n’a pas oublié la clientèle à laquelle il s’adresse avec 3 desserts au choix dont le St-Germain Sundae constitué d’une ganache miso-chocolat, d’une glace au matcha, d’un mascarpone d’ogura, de kanten (ou agar-agar) à l’orange, de fruits et d’un croustillant aux nouilles et noisettes.

Aussi alléchant que monumental, je pars sur une option plus raisonnable avec la crème de kinako (poudre de soja grillée) et noix de coco grillée surmontée de pavot et shiso violet (herbe aromatique). Semblable à une panna cotta, cette crème est onctueuse et subtile. Un pont élégant entre l’Europe et l’Asie.

crème de kinako, noix de coco grillée, pavot, shiso violet

A l’image de Sanukiya et son udon de référence, Ippudo peut sans hésitation devenir votre premier réflexe lorsque l’envie d’un ramen se fait sentir. En attendant encore mieux ?

Pro-tip : Ippudo propose normalement au Japon de l’ail fraîche à presser soi-même. Vous ne la trouverez pas sur votre table à Paris mais n’hésitez pas à en faire la demande.

Ippudo
14 Rue Grégoire de Tours
75006 Paris
Tél : 01 42 38 21 99

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 réflexions au sujet de « Ippudo, peut-être le meilleur ramen de Paris »

  1. Je suis toujours effarée des prix d’Ippudô France quand on voit combien coûte le même bol ici. Mais histoire de comparer j’aimerais bien aller y manger quand je passerais en France.
    A Fukuoka on a tous une ramen-ya préférée et la mienne n’est ps Ippudô (je te conseille shin-shin si jamais tu retournes au Japon) mais leurs ramens sont vraiment bonnes !
    Peut-on décider de la fermeté des nouilles ?

    • Effectivement les prix sont plus chers mais les tarifs des restaurants sont au global plus élevés en France (et surtout à Paris) qu’au Japon je trouve.
      Merci pour l’adresse, j’y penserai si j’ai la chance d’aller à Fukuoka. 🙂
      Et sinon oui on peut choisir la fermeté des nouilles, j’ai oublié de le préciser, je vais le rajouter. 🙂

Laisser un commentaire