Ramen Ya, la première véritable adresse ramen de Nantes

Enfin ! Face au succès monstrueux des ramens ++ parisiens (Ippudo et Naritake en tête), il semblait incompréhensible de ne pas voir s’installer un équivalent à Nantes.

C’est chose faite depuis la mi-juin avec Ramen Ya qui se positionne d’emblée comme une enseigne haut de gamme. Comprenez que les nouilles sont réalisées sur place à partir de farine biologique locale et que le bouillon est un tonkotsu, le fameux bouillon d’os de porc marinés pendant plusieurs heures et qui fait le succès des établissements de la capitale.

logo du restaurant ramen y a à nantes Continuer la lecture

L’Erdre : une si jolie croisière avec les bateaux nantais

Si Nantes séduit par son architecture et son dynamisme, son environnement naturel n’est pas en reste avec des vignobles tout proches, le passage de La Loire en plein centre ville mais également de l’Erdre, un affluent de La Loire dans laquelle la rivière se jette. L’Erdre est connue pour ses bords arborés, pour ses oiseaux ainsi que pour son chapelet de manoirs et de petits châteaux construits de part et d’autre de la rivière.

A l’image de ce qui existe depuis des lustres à Paris, Nantes dispose également de ses propres circuits de croisière grâce aux Bateaux Nantais. L’organisme propose des promenades ainsi que des déjeuners et des dîners à partir de 53€ par personne.

les bords de l'erdre à nantes Continuer la lecture

Mamm, des cookies made in Nantes et beaucoup d’amour

Lundi, j’ai eu la chance d’être conviée à un atelier présentation et dégustation par de véritables Petits Lu : l’équipe de Mamm Cookies.

Si vous ne connaissez pas Mamm Cookies, le principe est on ne peut plus simple. La jeune entreprise propose des pâtes à cookies fraîches prêtes à cuire. Un passage au four à 160° mi-hauteur et 12 minutes plus tard, vous obtenez de succulents cookies réalisés à partir de produits à 90% locaux (et oui, le cacao et la vanille, ça ne pousse pas trop par chez nous…), garantis sans cochonneries !

préparation de pâte à cookies Continuer la lecture

Le Bouchon, pépite culinaire de Nantes

C’est au calme de la charmante rue Bossuet que se niche une petite pépite de la scène culinaire nantaise : le Bouchon.

Si l’on apprécie d’entrée de jeu sa jolie façade à colombages, le Bouchon surprend ensuite par la modernité de son décor intérieur (coup de cœur pour les lampes tombantes) mais surtout pour sa TERRASSE.

Totalement invisible de la rue, le Bouchon possède une cour intérieure où les hôtes peuvent savourer un repas salué par le Guide Michelin, à l’ombre d’un superbe marronnier et le tout dans un calme insolent. Pas de bruit de moteur à l’horizon, juste le chant des oiseaux. GASP.

restaurant gastronomique nantes

Le kiff est réel

Continuer la lecture

Vanola : l’adresse lao-thaï tout en finesse de Nantes

Avec l’émergence de la street-food, le moins que l’on puisse dire, c’est que la cuisine thaï commence à se faire une place de choix dans le paysage culinaire français. Qu’il s’agisse du Tuk Tuk Thaï à Paris ou de Thaïgan à Nantes, l’offre est de plus en plus large et accessible pour notre plus grand plaisir.

La gastronomie thaï plus traditionnelle n’est cependant pas en reste avec des adresses qui ont fait leurs preuves et qui démontrent chaque jour combien les cuisines thaïlandaise et laotienne sont avant tout des cuisines de saveur et de finesse. Parmi elles, le Vanola se place probablement comme LA référence à Nantes.

Avec ses deux univers, l’un classique avec tables standards et chaises et l’autre asiatique avec coussins et tables basses, et son usage immodéré de la coriandre et de la citronnelle, le Vanola est une invitation au voyage. Si l’on ajoute à cela un menu déjeuner à 10 euros et des portions relativement copieuses, rien d’étonnant à ce que l’adresse fasse régulièrement carton plein.

Pour ce premier essai, j’ai choisi de me rendre au Vanola pour le dîner. A peine ai-je le restaurant dans mon angle de vue que le proverbe se rappelle à moi : ne jamais juger un livre à sa couverture. En effet, si de l’extérieur l’enseigne ne se distingue en rien d’un restaurant asiatique « classique », l’intérieur me fait vite revoir ma copie avec, comme je le disais plus haut, une salle d’inspiration asiatique où les hôtes peuvent prendre leur repas sur des coussins disposés à même le sol.

Rassurez-vous, si passer deux heures sur un coussin ne vous emballe guère, la salle occidentale à la décoration également soignée est faite pour vous.

Commençons ce Voyage au bout de la Terre avec une soupe de crevettes à la citronnelle, saveur récurrente dans la cuisine thaï.

entrée thailandaise au vanola à nantes Continuer la lecture